Animaux de Compagnie

Forum sur les animaux
 
AccueilAccueil  Le PortailLe Portail  PublicationsPublications  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 poeme de baudelaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Franzi
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Poissons Dragon
Date d'inscription : 26/03/2006
Nombre de messages : 16335
Vos animaux : beaucoup et fourmis
Localisation : 59
Age : 53

Profil détaillé
Notes des admins:

MessageSujet: poeme de baudelaire   Lun 15 Jan 2007 - 19:58

LE CHAT

Dans ma cervelle se promène,
Ainsi qu'en son appartement,
Un beau chat, fort, doux et charmant.
Quand il miaule, on l'entend à peine,

Tant son timbre est tendre et discret;
Mais que sa voix s'apaise ou gronde,
Elle est toujours riche et profonde.
C'est là son charme et son secret.

Cette voix, qui perle et qui filtre,
Dans mon fonds le plus ténébreux,
Me remplit comme un vers nombreux
Et me réjouit comme un philtre.

Elle endort tous les cruels maux
Et contient toutes les extases;
Pour dire les plus longues phrases,
Elle n'a pas besoin de mots.

Non, il n'est pas d'archer qui morde
Sur mon coeur, parfait instrument,
Et fasse plus royalement
Chanter sa plus vibrante corde,

Que ta voix, chat mystérieux,
Chat séraphique, chat étrange,
En qui tout est, comme un ange,
Aussi subtil qu'harmonieux!

De sa fourrure blonde et brune
Sort un parfum si doux, qu'un soir
J'en fus embaumé, pour l'avoir
Caressée une fois, rien qu'une.

C'est l'esprit familier du lieu;
Il juge, il préside, il inspire
Toutes choses dans son empire;
Peut-être est-il fée, est-il dieu ?

Quand mes yeux, vers ce chat que j'aime
Tirées comme un aimant,
Se retournent docilement
Et que je regarde en moi-même,

Je vois avec étonnement
Le feu de ses prunelles pâles,
Clairs fanaux, vivantes opales,
Qui me contemplent fixement.

C.Baudelaire - Les Fleurs du Mal

______________________________________________
.
.
.
.
.
ceux qui me lisent n'oubliez pas que le forum a besoin d'une équipe pour le bon fonctionnement de celui-ci , moderations ou autre proposez moi votre aide

merci

votez pour le forum ici :  http://www.weborama.fr/?id_vote=334925


Revenir en haut Aller en bas
guenon
Invité



MessageSujet: Re: poeme de baudelaire   Lun 15 Jan 2007 - 21:49

...... Sad
Revenir en haut Aller en bas
jimmy
Invité



MessageSujet: Re: poeme de baudelaire   Mar 16 Jan 2007 - 8:46

AAAAAAAAAHHHHHHHHHHHH ce Baudelaire toujours là pour nous mettre la larme à l'oeil, tout comme je lui ai appris !!!!:jkhg:
Revenir en haut Aller en bas
Nouchka55
Timide
Timide
avatar

Féminin
Verseau Chèvre
Date d'inscription : 26/06/2006
Nombre de messages : 104
Vos animaux : 2 dobs, 1 galgo, 2 orientaux, 2 aquas
Localisation : Provence
Profession : pas
Age : 62

MessageSujet: Re: poeme de baudelaire   Ven 19 Jan 2007 - 13:19

Si j'aime Beaudelaire , c'est surtout pour ce poème

Merçi
Revenir en haut Aller en bas
guenon
Invité



MessageSujet: Re: poeme de baudelaire   Ven 19 Jan 2007 - 14:14

oh oui, il est si beau
Revenir en haut Aller en bas
Franzi
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Poissons Dragon
Date d'inscription : 26/03/2006
Nombre de messages : 16335
Vos animaux : beaucoup et fourmis
Localisation : 59
Age : 53

Profil détaillé
Notes des admins:

MessageSujet: Re: poeme de baudelaire   Ven 19 Jan 2007 - 18:08

LE CHAT - Charles Beaudelaire

"Viens, mon beau chat, sur mon cœur amoureux ;
Retiens les griffes de ta patte,
Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux,
Mêlés de métal et d’agate.
Lorsque mes doigts caressent à loisir
Ta tête et ton dos élastique,
Et que ma main s’enivre du plaisir
De palper ton corps électrique,
Je vois ma femme en esprit. Son regard,
Comme le tien, aimable bête,
Profond et froid, coupe et fend comme un dard,
Et des pieds jusqu'à la tête
Un air subtil, un dangereux parfum
Nagent autour de son corps brun."

______________________________________________
.
.
.
.
.
ceux qui me lisent n'oubliez pas que le forum a besoin d'une équipe pour le bon fonctionnement de celui-ci , moderations ou autre proposez moi votre aide

merci

votez pour le forum ici :  http://www.weborama.fr/?id_vote=334925


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: poeme de baudelaire   Ven 19 Jan 2007 - 18:32

je peut en mettre un ?
Revenir en haut Aller en bas
Franzi
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Poissons Dragon
Date d'inscription : 26/03/2006
Nombre de messages : 16335
Vos animaux : beaucoup et fourmis
Localisation : 59
Age : 53

Profil détaillé
Notes des admins:

MessageSujet: Re: poeme de baudelaire   Ven 19 Jan 2007 - 18:36

non c est a mloi !! na !! Wink mais bien sur Wink grand fou va !!

______________________________________________
.
.
.
.
.
ceux qui me lisent n'oubliez pas que le forum a besoin d'une équipe pour le bon fonctionnement de celui-ci , moderations ou autre proposez moi votre aide

merci

votez pour le forum ici :  http://www.weborama.fr/?id_vote=334925


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: poeme de baudelaire   Ven 19 Jan 2007 - 18:40

ce n est pas de baudelaire mais . A comme amis
N comme nouveaux
I comme ignorans
M comme mére
A comme amour
U comme une
X comme xie
tous sa pour dire que les animeaux ne nous laisserons j amais
Revenir en haut Aller en bas
Franzi
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Poissons Dragon
Date d'inscription : 26/03/2006
Nombre de messages : 16335
Vos animaux : beaucoup et fourmis
Localisation : 59
Age : 53

Profil détaillé
Notes des admins:

MessageSujet: Re: poeme de baudelaire   Ven 19 Jan 2007 - 18:42

LES CHATS - Charles Baudelaire, Les fleurs du Mal

"Les amoureux fervents et les savants austères

Aiment également, dans leur mûre saison,

Les chats puissants et doux, orgueil de la maison,

Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires.

Amis de la science et de la volupté,

Ils cherchent le silence et l’horreur des ténèbres;

L'Erèbe les eût pris pour ses coursiers funèbres,

S’ils pouvaient au servage incliner leur fierté.

Ils prennent en songeant les nobles attitudes

Des grands sphinx allongés au fond des solitudes,

Qui semblent s’endormir dans un rêve sans fin;

Leurs reins féconds sont pleins d'étincelles magiques,

Et des parcelles d'or, ainsi qu'un sable fin,

Etoilent vaguement leurs prunelles mystiques."

______________________________________________
.
.
.
.
.
ceux qui me lisent n'oubliez pas que le forum a besoin d'une équipe pour le bon fonctionnement de celui-ci , moderations ou autre proposez moi votre aide

merci

votez pour le forum ici :  http://www.weborama.fr/?id_vote=334925


Revenir en haut Aller en bas
Franzi
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Poissons Dragon
Date d'inscription : 26/03/2006
Nombre de messages : 16335
Vos animaux : beaucoup et fourmis
Localisation : 59
Age : 53

Profil détaillé
Notes des admins:

MessageSujet: Re: poeme de baudelaire   Ven 19 Jan 2007 - 18:43

Ode au chat

Au commencement
les animaux furent imparfaits
longs de queue,
et tristes de tête.

Peu à peu ils évoluèrent
se firent paysage
s’attribuèrent mille choses,
grains de beauté, grâce, vol...
Le chat
seul le chat
quand il apparut
était complet, orgueilleux.
parfaitement fini dès la naissance
marchant seul
et sachant ce qu’il voulait.

L’homme se rêve poisson ou oiseau
le serpent voudrait avoir des ailes
le chien est un lion sans orientation
l’ingénieur désire être poète
la mouche étudie pour devenir hirondelle
le poète médite comment imiter la mouche
mais le chat
lui
ne veut qu’être chat
tout chat est chat
de la moustache à la queue
du frémissement à la souris vivante
du fond de la nuit à ses yeux d’or.

Il n’y a pas d’unité
comme lui
ni lune ni fleur dans sa texture:
il est une chose en soi
comme le soleil ou la topaze
et la ligne élastique de son contour
ferme et subtil
est comme la ligne de proue d’un navire.
Ses yeux jaunes
laissent une fente
où jeter la monnaie de la nuit.

Ô petit empereur
sans univers
conquistador sans patrie
minuscule tigre de salon,
nuptial sultan du ciel
des tuiles érotiques
tu réclames le vent de l’amour
dans l’intempérie
quand tu passes
tu poses quatre pieds délicats
sur le sol
reniflant
te méfiant de tout ce qui est terrestre
car tout est immonde
pour le pied immaculé du chat.

Oh fauve altier de la maison,
arrogant vestige de la nuit
paresseux, gymnaste, étranger
chat
profondissime chat
police secrète de la maison
insigne d’un velours disparu
évidemment
il n’y a aucune énigme
en toi:
peut-être que tu n’es pas mystérieux du tout
qu’on te connaît bien
et que tu appartiens à la caste la moins mystérieuse
peut-être qu’on se croit
maîtres, propriétaires,
oncles de chats,
compagnons, collègues
disciples ou ami
de son chat.

Moi non.
Je ne souscris pas.
Je ne connais pas le chat.
J’ai sais tout de la vie et de son archipel
la mer et la ville incalculable
la botanique
la luxure des gynécées
le plus et le moins des mathématiques
le monde englouti des volcans
l’écorce irréelle du crocodile
la bonté ignorée du pompier
l’atavisme bleu du sacerdoce
mais je ne peux déchiffrer un chat.

Ma raison glisse sur son indifférence
ses yeux sont en chiffres d’or.

______________________________________________
.
.
.
.
.
ceux qui me lisent n'oubliez pas que le forum a besoin d'une équipe pour le bon fonctionnement de celui-ci , moderations ou autre proposez moi votre aide

merci

votez pour le forum ici :  http://www.weborama.fr/?id_vote=334925


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: poeme de baudelaire   Ven 19 Jan 2007 - 19:00

Sagesse II - III - I

Désormais le Sage, puni
Pour avoir trop aimé les choses,
Rendu prudent à l'infini,
Mais franc de scrupules moroses,

Et d'ailleurs retournant au Dieu
Qui fit les yeux et la lumière,
L'honneur, la gloire, et tout le peu
Qu'a son âme de candeur fière,

Le Sage peut, dorénavant,
Assister aux scènes du monde,
Et suivre la chanson du vent,
Et contempler la mer profonde.

Il ira, calme, et passera
Dans la férocité des villes,
Comme un mondain à l'Opéra
Qui sort blasé des danses viles.

Même, - et pour tenir abaissé
L'orgueil, qui fit son âme veuve,
Il remontera le passé,
Ce passé, comme un mauvais fleuve !

Il reverra l'herbe des bords,
Il entendra le flot qui pleure
Sur le bonheur mort et les torts
De cette date et de cette heure !...

Il aimera les cieux, les champs,
La bonté, l'ordre et l'harmonie,
Et sera doux, même aux méchants,
Afin que leur mort soit bénie.

Délicat et non exclusif,
Il sera du jour où nous sommes :
Son coeur, plutôt contemplatif,
Pourtant sera l'oeuvre des hommes,

Mais revenu des passions,
Un peu méfiant des " usages "
À vos civilisations
Préférera les paysages.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: poeme de baudelaire   Ven 19 Jan 2007 - 19:06

La Belette entrée dans un grenier

Damoiselle Belette, au corps long et flouet,
Entra dans un Grenier par un trou fort étroit :
Elle sortait de maladie.
Là, vivant à discrétion,
La galante fit chère lie,
Mangea, rongea : Dieu sait la vie,
Et le lard qui périt en cette occasion !
La voilà, pour conclusion,
Grasse, mafflue et rebondie.
Au bout de la semaine, ayant dîné son soû,
Elle entend quelque bruit, veut sortir par le trou,
Ne peut plus repasser, et croit s'être méprise
Après avoir fait quelques tours,
"C'est, dit-elle, l'endroit : me voilà bien surprise ;
J'ai passé par ici depuis cinq ou six jours. "
Un Rat, qui la voyait en peine,
Lui dit : "Vous aviez lors la panse un peu moins pleine.
Vous êtes maigre entrée, il faut maigre sortir.
Ce que je vous dis là, l'on le dit à bien d'autres ;
Mais ne confondons point, par trop approfondir,
Leurs affaires avec les vôtres. "
Jean de la Fontaine
Revenir en haut Aller en bas
nbcat
Bavard
Bavard
avatar

Féminin
Capricorne Singe
Date d'inscription : 18/07/2006
Nombre de messages : 1679
Vos animaux : chats persans - chiens : caniches et shih-tzu - oies - poules - 2 moutons - 2 chevaux : mini-shetlan
Localisation : en région centre
Profession : toiletteuse pour chiens et chats
Age : 48

Profil détaillé
Notes des admins:

MessageSujet: Re: poeme de baudelaire   Ven 19 Jan 2007 - 19:33

j'adore les fleurs du mal , c'est super beau !
le seul ouvrage que je garde de mes études !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: poeme de baudelaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
poeme de baudelaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animaux de Compagnie :: Les animaux :: Chats :: Présentations et questions-
Sauter vers: