Animaux de Compagnie

Forum sur les animaux
 
AccueilAccueil  Le PortailLe Portail  PublicationsPublications  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lézard à longue queue Takydromus sexlineatus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Franzi
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Poissons Dragon
Date d'inscription : 26/03/2006
Nombre de messages : 16335
Vos animaux : beaucoup et fourmis
Localisation : 59
Age : 53

Profil détaillé
Notes des admins:

MessageSujet: Lézard à longue queue Takydromus sexlineatus   Sam 6 Jan 2007 - 13:28


Nom français Lézard à longue queue
Nom anglais Long ailed lizard
Nom latin Takydromus sexlineatus
Taille adulte jusqu'à 30 cm avec la queue
Température
Point chaud Point froid
30 - 32°C 25°C
25°C 24°C

Humidité environ 70%
Éclairage 10 - 12 heures par jour
rayons UVB essentiels
Difficulté Juvénile : idéal pour débuter
Adulte : idéal pour débuter





Le lézard à longue queue est un petit reptile peu coûteux et facile d'entretien, ce qui en fait un excellent animal pour débuter dans le domaine de l'herpétologie. Malheureusement, vu son prix aussi bas, beaucoup ne se donnent pas la peine d'investir dans l'équipement nécessaire à son bien être. Il n'est reste pas moins que ce lézard est un très bon sujet d'observation, surtout pour un enfant !
DESCRIPTION

Ce lézard de petite taille de la famille des Lacertidés mesure environ six centimètres de la tête au cloaque. Sa taille totale, comprenant la queue extrêmement longue, peut atteindre facilement les trente centimètres. C'est un lézard au corps mince et allongé dont la queue peut être jusqu'à quatre ou cinq fois plus grande que son corps.

Le ventre de ce lézard est blanc crème et deux lignes de couleur pâle parcourent la longueur de leur corps, partant de la tête jusqu'à la base de la queue. Les femelles ont généralement une coloration presque unie, variant du foncé au brun pâle, sur l'ensemble du corps. Les mâles, quant à eux, ont des flancs plus colorés que leur congénères féminins et il est quelques fois possible d'y percevoir des petits points blanc crème.

LONGÉVITÉ

Le lézard à longue queue a une longévité très courte n'excédant que très rarement les 3 ans en captivité, bien que dans de rares cas, certains spécimens ont déjà atteint l'âge respectable de cinq ans.

DISTRIDUTION GÉOGRAPHIQUE ET HABITAT

Il habite l'est de l'Asie jusqu'à l'Indonésie. Les espèces importées proviennent habituellement de Malaisie, de Chine et du Vietnam.

Dans son habitat naturel, le lézard à longue queue est parfaitement adapté à la vie dans les longues herbes et les bambous. Il est aussi possible de le retrouver dans les forêts secondaires, jusqu'à près de 1500 mètres au dessus du niveau de la mer.

C'est un lézard diurne qui aime bien les rayons solaires. Il passe d'ailleurs le plus clair de son temps à se réchauffer au soleil, bien perché sur une branche d'arbre ou une grande feuille.

ALIMENTATION

Ce petit lézard plutôt sympatique est très intéressant à voir chasser les petits insectes. Il repère facilement ses proies au sol et avant de bondir dessus, sa queue se met alors à onduler. Vu la longueur de celle-ci, c'est assez impressionnant à observer.

Les repas devront être donné deux ou trois fois par semaine sans oublier d'ajouter des suppléments de vitamines et de calcium. Il accepte volontiers les grillons, les petits vers et les larves de ténébrions.

Il est important, dans le cas ou il y a cohabitation de plusieurs spécimens, de s'assurer que tous mangent sans problème. En effet, certains lézards peuvent être plus dominant que d'autres, ce qui, à long terme, fini souvent par la mort de celui qui est dominé.

SOINS EN CAPTIVITÉ

Lézard bien peu exigeant, il est possible d'héberger un petit groupe dans un terrarium relativement petit. Il ne faut par contre jamais faire cohabiter deux mâles ensembles, car les combats de territoires sont souvent bien violent et se terminent dans la majorité des cas par la mort de l'un des deux rivaux. Il est donc préférable de maintenir un couple ou un mâle avec quelques femelles dans un habitat d'environ 20 gallons (1 gallon = 3.78 litres) soit environ 75 l soit 80X60X60 par exemple.

Le fond du terrarium est préférablement recouvert de terreau ou tout autre matière naturel rendant possible la plantation de plantes vivantes. Celles-ci apportent un coté tout à fait naturel et aident au maintien de l'humidité tout en offrant de nombreuses cachettes aux occupants, ce qui réduit le stress. Le substrat doit être changé tout les deux ou trois mois, ce qui assure une bonne hygiène et une meilleure santé aux animaux.

Il est aussi possible d'utiliser un tapis de feutre ou du papier absorbant pour couvrir le fond du terrarium. Par contre, ce substrat doit être nettoyé et/ou changé hebdomadairement car il favorise grandement la prolifération de bactéries. De ce fait, il est bien plus facile d'entretien d'utiliser un substrat meuble.

Attention, il faut éviter le paillis de cèdre, car les vapeurs toxiques s'y dégageant peuvent provoquer des maladies respiratoires grave, menaçant la mort de l'animal.

Bien que ces lézards ne possèdant pas de lamelles adhésives sous leurs pattes, plusieurs branches tordues devront être disposées de façon à ce que les lézards puissent y grimper facilement.

La température doit être maintenue entre 26 et 32°C le jour et osciller aux alentours de 24°C la nuit. Il est conseillé d’utiliser une lampe chauffante si la température désirée n’est pas atteinte. Puisqu'il est diurne, un néon dégageant des rayons UVB est nécessaire. Ce néon est d'autant plus utile lorsque l'habitat contient des vrais plantes. En effet, la végétation poussera plus vite et sera en bien meilleur état avec l'utilisation des rayons UVB. À noter que la durée de vie d'un néon UVB est d'environ un an tout au plus. En effet, même si celui-ci fonctionne encore après 12 mois d'utilisation, il ne dégage plus de rayons UVB et devient donc inutile.

Une hygrométrie d'environ 70% sera rendu possible en installant un bol d'eau sous la lumière chauffante et en vaporisant le terrarium quotidiennement. Cette vaporisation est d'autant plus importante, car ces lézards préfèrent lècher les gouttelettes d'eau sur les feuilles des plantes plutôt que de boire directement dans un bol et ce même si plusieurs le fond. Il ne faut par contre pas trop vaporiser car un surplus d'humidité pourrait occasionner des troubles de la respiration ou même des infections cutanées. De ce fait, lors de la vaporisation, il faut s'assurer que le substrat de soit pas détrempé.

MANIPULATION

Bien qu'il s'agit ici d'un petit lézard fragile, la manipulation peut être possible. Par contre, cette espèce, comme la plupart des lézards, peut se délester de sa queue s'il est saisi maladroitement. De ce fait, s'il y a manipulation, il est important de ne pas faire de gestes brusques.

De plus, les pattes de ce reptile sont très fragiles et les orteils peuvent se fracturer s'il est enlevé trop brusquement des branches de son terrarium. Il est donc essentiel de le manipuler avec délicatesse.

______________________________________________
.
.
.
.
.
ceux qui me lisent n'oubliez pas que le forum a besoin d'une équipe pour le bon fonctionnement de celui-ci , moderations ou autre proposez moi votre aide

merci

votez pour le forum ici :  http://www.weborama.fr/?id_vote=334925


Revenir en haut Aller en bas
 
Lézard à longue queue Takydromus sexlineatus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animaux de Compagnie :: Les animaux :: Reptiles :: Fiches espèces-
Sauter vers: