Animaux de Compagnie

Forum sur les animaux
 
AccueilAccueil  Le PortailLe Portail  PublicationsPublications  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Comment administrer un médicament à mon oiseau?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nini26
Papoteur
Papoteur


Féminin
Scorpion Cochon
Date d'inscription : 26/08/2006
Nombre de messages : 663
Vos animaux : 2 Chiens, 1 Tortue , Poissons
Localisation : Drôme
Profession : Merié et maman de deux petits garçons de 3 ans et 18 mois
Age : 33

MessageSujet: Comment administrer un médicament à mon oiseau?   Mar 3 Oct 2006 - 22:20

Comment administrer un médicament à mon oiseau?


Les particularités anatomiques et comportementales des oiseaux de cage et de volière en font des animaux de manipulation difficile et délicate. L’administration des médicaments, que ce soit des traitements préventifs (vermifuges par exemple) comme des traitements à visée curative prescrits par votre vétérinaire devra se faire selon une méthode bien précise, alliant efficacité et innocuité.





:idea: 1. La capture



Arrow Avant d’ouvrir la cage, il faudra être extrêmement vigilant et veiller à fermer toutes les issues, portes comme fenêtres. On bouchera également tous les conduits et bouches d’aérations par lesquelles les petits formats sont susceptibles de d’échapper. Tous les dangers potentiels en cas de fuite dans la pièce devront être éliminés : arrêtez les ventilateurs, faites sortir le chien ou le chat, cachez les miroirs et tous les objets dans lesquels l’oiseau pourrait se percuter.

Arrow La capture des oiseaux de petite taille est plus facile dans l’obscurité, lorsque la cage a été débarrassée de tous les accessoires. Elle est réalisée de préférence à mains nues, ou à l’aide d’un filet à mailles serrées. Les oiseaux de taille moyenne et de grande taille peuvent être saisis à l’aide de gants ou d’une serviette de toilette. En se plaçant derrière lui alors qu'une autre personne attire son attention, on le saisit rapidement en l’enveloppant dans la serviette, en prenant soin de garder les ailes repliées et plaquées contre le corps.



:idea: 2. La contention.



Arrow Les oiseaux de petite taille (moins de 100 gr) comme les passériformes seront contenus en tenant la tête entre l’index et le majeur, et en recouvrant (sans serrer) le reste du corps avec les autres doigts.

Arrow Les oiseaux inoffensifs de taille moyenne (de 100 gr à 1 kg) doivent être contenus en tenant la nuque entre en pince entre le pouce et l’index, le dos étant placé dans la paume de la main et le ventre recouvert par les autres doigts.

Arrow Les oiseaux agressifs de taille moyenne et les oiseaux de grande taille (1 à 2 kg) devront être tenus à deux mains. Saisissez la nuque à la base de la mâchoire entre le pouce et l’index afin d’éviter les coups de bec. Le dos de l’oiseau prend appui sur la paume. De l’autre main, maintenez les pattes.




:idea: 3. Les voies d’administration.



Arrow Tout comme pour les autres animaux, on distingue plusieurs modes d’administration possibles. La voie respiratoire, la voie orale, la voie percutanée et la voie injectable sont les méthodes les plus utilisées. Les méthodes d’injection ne seront pas abordées ici, car réservées aux vétérinaires.



:idea: · La voie respiratoire.



Arrow Il s’agit des aérosols. Il convient de se procurer un nébulisateur (chez votre pharmacien, ou éventuellement en location chez certains vétérinaires). Cet appareil permet de créer des microgoutellettes de moins de 0,5 microns qui contiennent le médicament. Grâce à leur taille, ces particules pénètrent jusqu’à l’appareil respiratoire profond. Cette technique est idéale pour les pathologies pulmonaires, en particulier infectieuses. Le nébulisateur est placé à proximité immédiate de la cage, et le tout est recouvert d’une serviette afin de créer une enceinte close.




:idea: · La voie orale.



Arrow Il existe plusieurs techniques possibles pour faire avaler un médicament à un oiseau.



:idea: -Dans l’eau de boisson : Fréquemment conseillée par les détaillants ou les éleveurs, cette voie d’administration, bien que facile, n’est pas de la plus grande efficacité, et peut même s ‘avérer dangereuse. En effet, la consommation d’eau est irrégulière dans la journée, et parfois variable selon le sexe. De plus, elle peut être réduite en cas de pathologie. Les concentrations thérapeutiques du médicament ne sont en général pas atteintes aux doses préconisées. C’est pourtant la seule voie d’administration possible pour les petits formats. Il convient donc d’augmenter les doses de façon à être sûr que l’animal en absorbera une quantité suffisante, tout en ne dépassant pas le seuil de toxicité. En particulier, les passériformes sont des oiseaux qui ne boivent que 250 à 300 ml d’eau par kg et par jour, et il faudra donc adapter en conséquence les doses de médicaments ayant une toxicité rénale. On comprendra aisément qu’il n’y a donc rien de précis possible, d’où de gros inconvénients de manque d’efficacité, voire d’accidents de surdosage. Une autre technique consiste à assoiffer l’oiseau plusieurs heures avant de lui mettre son eau à disposition. On pourra également camoufler le goût du médicament en ajoutant un peu de sucre ou de jus de fruit. Mais la prudence reste de rigueur.



:idea: -Dans la nourriture : On observe les mêmes inconvénients de manque de précision que dans l’eau de boisson : cette méthode est donc à éviter si possible, d’autant plus qu’un oiseau malade est souvent anorexique.



:idea: -Le gavage : En dehors des injections, c’est la seule méthode réellement précise. Les comprimés et gélules adaptés aux autres animaux seront écrasés, réduits en poudre, et dilués dans de l’eau. L’administration se fait à l’aide d’une seringue, sur laquelle on adapte un tuyau de plastique souple ou une sonde en métal à embout arrondi en « olive » que l’on introduit directement dans le jabot. La tête sera maintenue dans le prolongement du corps, et les manipulations se feront en douceur et sans forcer.



:idea: · La voie percutanée.



Arrow Il s’agit de préparations médicamenteuses sous forme de patch, de liquide à excipients huileux ayant une bonne pénétration transcutanée, ou de pommades. Ces médicaments seront administrés sur la membrane alaire ou sur la région du cou. Il faudra se méfier de l’ingestion possible de ces médicaments lors du lissage des plumes. Prévoyez une collerette ou limitez l’application à de toutes petites quantités. De plus, certains produits peuvent provoquer une chute des plumes, favorisant des hypothermies dangereuses.




Arrow Vous l’aurez compris, l’administration des médicaments chez les oiseaux, et en particulier les oiseaux de petite taille, peut s’avérer être un véritable casse-tête. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire, qui pourra également vous apprendre à pratiquer des injections, méthode qui reste encore la plus précise et la plus sécurisante pour tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
 
Comment administrer un médicament à mon oiseau?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animaux de Compagnie :: Les animaux :: Oiseaux NAC :: Présentations et questions-
Sauter vers: